ACTUS‎ > ‎

Interview Foot 35

publié le 26 mars 2016 à 01:37 par David Dupressoir

L’interview décalée spéciale gardien de… Guillaume GAUPLE (FC Breteil-Talensac)



L’interview décalée spéciale gardien de… Guillaume GAUPLE (FC Breteil-Talensac)
Ta plus grosse boulette ? Sans hésiter je dirais à Gévezé cette saison sur corner rentrant je pousse le ballon des deux mains dans mon but. 
Ton plus bel arrêt ? En coupe de France avec Combourg contre l’US saint Malo, pendant les prolongations, une frappe de Melvin Vieira qui se dirige en pleine lucarne et que je sors ce qui nous emmène aux tirs au but. 
Qui te met les plus de buts à l’entraînement ? Paulin Rousseau est très habile devant le but mais décerne ce titre à Julien Parthenay qui m’en met pas mal aussi à l’entraînement et cela peut lui arriver également en match ! 
Qui choisirais-tu pour te remplacer dans la cage ? Paulin Rousseau car il me répète souvent qu’il a fait un match amical dans les buts et qu’il n’a encaissé aucun but. Mais je ne serais pas trop rassuré pour autant. 
Quel est le meilleur défenseur avec qui tu aies évolué ? Anthony Mazel de la jeunesse Combourgeoise même s’il m’a bien pourri sur le terrain pendant plusieurs saisons. À Breteil je dirais Thomas Parthenay très solide et qui est régulier dans ses prestations. 
La différence entre un bon et un mauvais gardien ? Un bon gardien fait gagner des points à son équipe, est régulier sur ses performances et doit être décisif sur une action même s’il n’a touché aucun ballon du match. 
Le plus bel arrêt de l’histoire du foot ? René Higuita avec son coup du scorpion 
La plus grosse faute de main de l’histoire du foot ? Ruffier, lors du match Paris Saint Etienne la saison passée 
Tu préfères les tenues fluo de Jorge Campos ou le costume de Spiderman de Jérémie Janot ? Je dirais Janot, même si je ne porte pas ses tenues. 
Tu préfères encaisser une panenka ou un lob de 40 mètres ? Aucun des deux, je n’aime pas encaisser ce genre de but. Je choisirais quand même la panenka car j’en prends quelques-unes à l’entraînement par Mathieu Vilboux et Sylvain Collet. 
Plutôt gants de velours ou gants de boxe ? Gants de boxe, pas dans le sens de frapper mais dans l’envie de gagner. 
Quel gardien mérite le gant de plomb ? Ruffier, je n’aime pas sa mentalité. 
Ton gardien préféré ? Fabien Barthez, il m’a fait rêver quand j’étais gamin lors de la coupe du monde 1998. 
Ton idéal féminin ? Mes premières supportrices : Ma fille et ma femme, toujours présentent sur les terrains le dimanche qu’il pleut, qu’il vente, qu’il neige.

GUILLAUME GAUPLÉ ET LE FC BRETEIL-TALENSAC

Julien Parthenay (à droite), le coéquipier modèle. (photo : DR)
Julien Parthenay (à droite), le coéquipier modèle. (photo : DR)
Ton petit surnom du vestiaire ? Pas vraiment de surnom depuis mon arrivée à Breteil ou Guigui. 
Ton plus beau souvenir footballistique ? À Breteil, le 6e tour de coupe de France contre le Stade Briochin auquel nous avons résisté jusqu’à la 85e minute. À Combourg, le 7e tour de coupe de France, quelle ambiance. 
Et le pire ? La défaite 4-0 au 3e tour de coupe de France avec Combourg, un match catastrophique de toute l’équipe. On retiendra de cette journée uniquement la 3e mi-temps avec Anthony Menant, Julien Laurenti et Vincent Nicolas. 
Ce que tu apprécies chez ton coach ? Il est ouvert, on peut échanger avec lui avant et après les rencontres, il prend compte de notre ressenti. 
Et la chose qui te gêne chez lui ? Lionell et Sam mettent parfois « 3 heures » à installer les exercices aux entraînements. 
Dans l’équipe, qui se la raconte sans arrêt ? Personne, équipe familiale, pas de grosses têtes, que des gros fêtards. 
Et le coéquipier modèle ? Julien Parthenay présent à tous les entraînements, vu son âge, il a peur de ne pas être au point physiquement (rire). 
Le plus fayot ? Je vais dire moi car c’est ce que répondrait le reste de l’équipe je pense, c’est vrai que je discute pas mal avec les coachs.

PAULIN ROUSSEAU, THOMAS PARTHENAY, ETIENNE PRIOUX, ALEX AUBERT, AURÉLIEN VIGOR, MOI,…

Jean-Baptiste Aubert, le beau gosse du vestiaire. (photo : DR)
Jean-Baptiste Aubert, le beau gosse du vestiaire. (photo : DR)
Le beau gosse du vestiaire ?Jean Baptiste Aubert (alias casque d’or), toujours bien habillé jusqu’à l’écharpe. 
Le plus râleur ? Thomas Parthenay surtout à l’entraînement quand les jeux mettent du temps à se mettre en place. 
Le plus fêtard ? Là je crois que je peux citer plusieurs noms voir même l’équipe au complet (Paulin Rousseau, Thomas Parthenay, Etienne Prioux, Alex Aubert, Aurélien Vigor, Moi,…). Mais je décerne ce titre à Béranger Le Falher. 
Le look le plus catastrophique ? Étienne Prioux et Aurélien Vigor avec leurs chaussures de ville, pantalon de survêtement et chemise. Mais le top c’est Hugo Delaroche aux entraînements avec son look de skieur (doudoune + bonnet). 
Le meilleur chambreur ? Moi, j’aime beaucoup chambrer et embêter mes coéquipiers. 
Le ballon d’or ? Étienne Prioux, avec sa vitesse (une vraie mobylette), embête beaucoup les défenses adverses et nous amène beaucoup de ballon devant le but. 
Et de plomb ? Aurélien Vigor qui est un très bon joueur et qui est important dans l’équipe. Il se prend toujours un carton de façon à être suspendu lors des gros matchs de coupe. Il ne doit pas supporter la pression des grosses échéances.

Guillaume Gauplé 
Né le 08/01/1990 
Profession : Conducteurs d’engins TP 
Poste : Gardien de But 
Parcours : Jeunes : Vignoc, Stade Rennais FC. Séniors : J.Combourgeoise, FC Breteil-Talensac. 

L'équipe du FC Breteil-Talensac. (photo : DR)
L'équipe du FC Breteil-Talensac. (photo : DR)

Paulin Rousseau fait partie des plus fêtards. (photo : DR)
Paulin Rousseau fait partie des plus fêtards. (photo : DR)

Thomas Parthenay, le plus râleur. (photo : DR)
Thomas Parthenay, le plus râleur. (photo : DR)
Comments